Il est 5h, Rungis se couche.

by Raphaële Marchal

Pour vivre une expérience extraordinaire, il faut se lever tôt.

Guillaume Sanchez l’a fait, comme en témoigne cette photo.

Rectification : Guillaume Sanchez l’a fait, comme en témoignent les cernes sur Guillaume Sanchez sur cette photo.

DSC_6238

Il a bien fait.

Nous aussi.

Bientôt (le vendredi 24 juin), vous aussi.

DSC_5191DSC_5153

Premier terrain de jeux : Rungis la nuit.
4h, c’est dodo pour les poissons, debout pour les fromages, pleine bourre pour les tripes.

J’en profite pour préciser que passer à côté de la découpe de la tête de veau, en un temps records (moins d’une minute contre 7 habituelles), c’est passer à côté de sa vie.

Avec Mumm en fond sonore, ça donne Rungis, mais en mieux. Avec en prime, un très bel apprentissage sur soi-même : commencer sa journée à 4h avec du Roquefort et des bulles par 12 degrés, c’est possible.

DSC_5430DSC_5516DSC_5554DSC_5415

Le pitch : The Food Daring Experience. 
En d’autre termes, de l’audace et du goût.

La partie réveil à 3h / car / rungis / bulles & tête de veau for breakfast n’étant qu’anecdotique, le GROS de ce foodtrip, c’est l’audace.

C’est les chenilles, l’avocat de 100 ans et le chocolat à l’agneau.

DSC_5759PREMIÈRE DATE : Le vendredi 24 juin, de 4h à 10h30, à Rungis.

Au programme, des escales dans les pavillons phares de Rungis, des dégustations à tous les rateliers, en accords avec toutes les cuvées Mumm, un peu de grelotage, beaucoup d’insolite. Et en deuxième partie de nuité (drôle), atelier cuisine audace avec Guillaume Sanchez, Jean-Luc Rabanel et Shay Ola, mixologiste des insectes.

DSC_5949DSC_6052 DSC_6074DSC_6096

Seules 50 places de disponibles, à 60€ tout compris (même le transport de Denfert à Rungis) (même le retour) (si si).

Croyez-en mon vécu, ça vaut 60 fois le détour.

Plus d’infos par ici.