Noilly Prat : 1001 cerises sur le gâteau.

Un Americano au bord de l’eau à Biarritz, un Spritz en terrasse à Rome, un Dry on ice sur un canapé à Paris… J’en ai eu, des amourettes, avec le Noilly Prat, et c’est avec bonheur que je vois l’été pointer le bout de son nez, rimant gaiement avec les deux sens du mot piscine.

Quand cette belle maison, qui souffle cette année sa deux-cent-deuxième bougie, organise un week-end à Marseillan pour découvrir les coulisses de sa fabrication, je saute dans un avion, baluchon sur le dos, lunettes sur le nez, palais au garde à vous.

Et c’était bien. Mieux que n’importe quel cocktail.

Racontage.

2015-04-08 21.00.04

Read the rest of this entry »